Accueil > Actualité > À voir, à lire, à écouter > Max est important

Editions STOCK

Max est important

de Laura Jaffé

vendredi 7 novembre 2003, par Nicolas Guéchot

« Si j’avais su me servir d’un pinceau, je t’aurais peut-être donné d’abord le pouvoir de marcher d’un pas assuré d’un bout à l’autre de la toile. »

« Mais ce sont les mots que je veux t’offrir. Tous ces mots prisonniers qui se bousculent en chapelets de phrases muettes dans ta tête.

Parce que tu ne sais pas parler. et que tu as tant à dire. »

Laura Jaffé a choisi de donner la parole à Max, l’enfant qui ne parlait pas. Elle écrit les mots que son petit garçon exprimait si fortement à défaut de les formuler par la voix, des mots maladroits comme ses gestes, des phrases chancelantes comme ses pas. Pour que Max ne soit plus perçu comme un "handicapé" mais comme un enfant, tout simplement. Laura prend elle aussi la parole en s’adressant à Max comme un adulte, et lui fait part de ses doutes, de ses incompréhensions, de ses exaspérations. De sa honte aussi. De sa fierté surtout.

Auteur d’ouvrages pour la jeunesse, Laurra Jaffé a publié une dizaine de livres destinés aux 7-12 ans.